Pas encore s'inscrire? S'enregistrer | Password oublié?

Declaration de Principe

Le CREDO

Nous croyons:

Que la Foi en Dieu donne à la vie son véritable sens ;

Que la fraternité humaine transcende la souveraineté des nations ;

Que la liberté des individus et de l’entreprise assure mieux la justice économique ;

Que l’autorité doit s’appuyer sur la loi et non sur l’arbitraire ;

Que la personne humaine est la plus précieuse des richesses ;

Et que servir l’humanité constitue l’oeuvre la plus noble d’une vie.

Mission

Offrir des opportunités de développement aux jeunes en leur donnant la capacité de créer des changements positifs.

Vision

Etre le principal réseau mondial de jeunes citoyens actifs.

Fondateur

Image

Des profondeurs de l’âme de cette organisation sur laquelle les fondations de la personnalité et du civisme sont assises, j’ai confiance qu’un jour émergera un message qui permettra aux hommes de s’acheminer vers l’établissement d’une paix mondiale permanente.

Henry - GIESSENBIER

Haut de page

      Pourquoi et Comment Devenir JAYCEE ?

La Jeune Chambre Internationale est une organisation de jeunes qui possède de nombreuses opportunités de développement. Elle vous offre :

  • Un champ d’action où sont possibles diverses expériences personnelles, en particulier celle de la vie d’un groupe et du travail en équipe ;
  • Un banc d’essai des aptitudes individuelles en dehors du domaine familial et professionnel ;
  • La possibilité d’avoir des responsabilités nouvelles et d’acquérir un sens réel de décision ;
  • Une formation spécifique et une formation sur le comportement fondamental de l’individu en groupe afin de vous amener à devenir un leader ;
  • La possibilité d’améliorer la vie économique et sociale de l’humanité ;
  • Une occasion de contacts humains enrichissants ;
  • Une ouverture internationale à travers les contacts avec les ressortissants de différents pays.

Pour devenir membre de la Jeune Chambre, il suffit :

  • D’avoir entre 18 et 40 ans et avoir une activité professionnelle ;
  • De prendre contact avec une Organisation Locale de la Jeune Chambre et participer à ses activités ;
  • De manifester le désir d’être membre.
Haut de page

Aires d'Opportunités

La Jeune Chambre peut être désignée comme un organisme d'opportunités. Les possibilités à votre disposition dans la Jeune Chambre sont si nombreuses que vous pourriez passer une vie entière pour les saisir toutes. La plupart des adhérents sélectionnent les opportunités qui s'accordent à leurs besoins particuliers et en tirent le meilleur parti. On trouve essentiellement quatre Domaines d'Opportunités au sein de notre organisation: Individuel, Communauté, International et Affaires. Des projets sont menés dans chacun des domaines.

Opportunités Individuelles :

En qualité de membre, vous apprendrez à faire beaucoup plus de choses qu'il ne vous serait possible d'accomplir dans d'autres organisations. .

A la Jeune Chambre, un médecin peut superviser le projet de construction d'une école, un homme d'affaires peut présider un projet sur la santé de l'enfant, un mécanicien peut organiser et diriger un séminaire. Dans la fleur de l'âge, saisissez la chance de devenir une personne ayant des compétences véritables et variées. .

Cependant, les possibilités ne sont vraiment réalisées que si le membre est actif, assiste à toutes les réunions et travaille avec assiduité sur tous les projets auxquels il participe. .

En votre qualité de membre de la Jeune Chambre, vous devez poursuivre trois buts : .

Devenir le membre le plus performant de votre organisation locale. Aider votre organisation locale à devenir la meilleure de la Jeune Chambre Internationale. .

faire de votre communauté la meilleure communauté locale du monde. Pour réaliser ces objectifs, vous avez de véritables responsabilités. Certaines d'entre elles sont citées ci-dessous. .

S'investir Le mouvement de la JCI a une philosophie; des objectifs et des buts. Il demande à ses membres de s'engager à respecter ses idéaux, il exige une volonté de travail assidu, et il demande de faire preuve d'une profonde compréhension envers les problèmes d'autrui.

Contribuer Votre organisation locale a besoin de votre contribution. Développez la capacité de vous exprimer clairement en public, réfléchissez bien à vos idées et présentez une argumentation raisonnée qui soutiendra votre point de vue. Soyez prêt à entendre des idées contraires et acceptez toute remarque pertinente. Ayez pour objectif de devenir un membre que l'on écoute et dont les idées sont prises en considération.

Soyez Efficace une des clés qui mènent au progrès. Il est important que, quelle que soit la tâche que vous ayez à accomplir, vous compreniez ce que l'on attend de vous, vous participiez pleinement avec les autres personnes impliquées et vous accomplissiez votre tâche du mieux que vous pouvez. N'hésitez pas à chercher de l'aide si vous en ressentez le besoin.

Soyez Quelqu'un Sur Qui L'on Peut Compter Le membre sur qui l'on peut compter à tout moment, celui sur qui les autres se reposent, est le membre qui arrivera en haut de l'échelle. Il est de votre devoir de rassembler vos forces et d'accomplir ce qui est attendu de vous.Néanmoins, ne vous laissez pas emporter par votre enthousiasme être surchargé de travail est aussi néfaste que de ne rien faire du tout. Le résultat est le même.

Apprenez Il est important que vous appreniez autant que possible tout ce qui se rapporte à l'organisation. La connaissance de ce qui a été fait dans le passé ne vous fournira pas seulement des idées, mais vous aidera à tirer un enseignement de l'expérience des autres et à reconnaître les pièges à éviter. Assistez aux réunions régionales, nationales et internationales; vous y apprendrez non seulement ce qui se passe à ces niveaux de la Jeune Chambre, mais vous tirerez aussi un enseignement des expériences. Par dessus tout, recherchez toutes les occasions d'apprendre de nouvelles techniques et d'améliorer les compétences que vous possédez déjà.

Utilisez Votre organisation locale est un organisme de formation. Néanmoins, vous devez mettre en pratique les techniques que vous avez acquises. Vous en tirerez encore plus d'expérience et utiliserez le mieux vos compétences en travaillant sur une grande variété de projets, car c'est par la pratique que l'on apprend le mieux. L'organisation de la Jeune Chambre est unique, elle offre à ses membres la chance de tirer un enseignement de leurs erreurs, alors n'ayez pas peur de vous lancer dans quelque chose de nouveau.

Organisez Etre un membre de la Jeune Chambre au sein d'une organisation locale performante, peut vous conduire à lui donner une grande part de votre temps et de vos talents.

Vous devez organiser votre emploi du temps de façon à porter une attention égale à votre famille, à votre emploi et à votre carrière à la Jeune Chambre. Il est judicieux de faire participer votre famille, votre employeur et vos associés à vos activités de la Jeune Chambre; ils seront conscients du bon travail que vous effectuez et des satisfactions que vous en tirez et vous recevrez leur soutien total.

Avancez En raison de l'ampleur des exigences de la Jeune Chambre, lorsque vous vous serez familiarisé avec la Jeune Chambre, évaluez le temps que vous pourrez lui consacrer et fixez-vous le but précis à atteindre, soit la présidence d'une organisation locale, d'une organisation nationale ou bien la présidence de la JCI. Néanmoins, n'oubliez jamais que la fin de votre carrière à la Jeune Chambre ne doit être qu'un commencement - le début de votre engagement personnel à servir votre communauté et votre nation.

Lorsque vous transformez des problèmes en défis que vous surmontez; lorsque vous fixez des objectifs que vous atteignez, lorsque vous ajoutez à vos propres talents les techniques que vous avez acquises, vous atteignez un stade de développement individuel qui vous donne une nouvelle dimension, un nouvel horizon et une nouvelle façon de vivre.

Réfléchissez sur les paroles de Thomas Wolfe :

Si un homme a des talents et ne les utilise pas, il a échoué; S'il possède des talents qu'il n'utilise qu'à moitié, il a partiellement échoué; S'il a des talents et apprend à les utiliser complètement,il aura réussi avec gloire, et connaîtra une satisfaction et un triomphe que bien peu ne connaîtront.

Opportunités au sein de la communauté

Domaine de possibilités au sein de la Communauté offre au membre la chance de travailler avec et pour sa communauté. Le membre évalue les besoins de la communauté et organise des projets qui répondent à ces besoins. En outre, il est toujours possible de faire connaissance avec des habitants et des personnalités importantes de la communauté; néanmoins, la possibilité la plus précieuse de ce Domaine est d'apporter une contribution concrète à l'environnement et à ses habitants. Dans ce Domaine de possibilité clé, les membres n'ont pas seulement un rôle bénéfique pour leur communauté, mais ils ont là un milieu de travail idéal pour mettre en pratique les techniques étudiées pendant les cours de développement individuel ou de gestion.

Opportunités Internationales :

Les possibilités qui vous sont offertes dans le Domaine International sont très impressionnantes. Par l'intermédiaire de ce Domaine, les membres de la Jeune Chambre peuvent prendre conscience de ce qui se produit dans d'autres parties du monde. Par ailleurs, ce Domaine permet au membre de se familiariser directement avec des coutumes et des cultures différentes, ce qui l'aide à mieux comprendre ses collègues membres et ses concitoyens du monde entier. Cela lui donne aussi la possibilité de contribuer à la paix mondiale simplement en créant de nouvelles amitiés au-delà des frontières.

opportunités dans les affaires :

Dans le Domaine d'Opportunité des Affaires, les adhérents peuvent échanger des idées et faire des affaires avec d'autres collègues intéressés par le même domaine, non seulement dans leur organisation locale ou nationale, mais aussi avec un réseau de près de 400.000 membres dans le monde entier.

Les Opportunités d'Affaires donnent aussi à la Jeune Chambre les moyens de valoriser l'économie de la communauté en organisant des projets pour développer la productivité et l'efficacité des entreprises. Des projets contribuant à la réalisation de cet objectif peuvent être, par exemple, des visites aux sociétés florissantes pour apprendre d'elles comment réussir; d'avoir des présentations par des hommes d'affaires en vue lors des réunions mensuelles, et aussi par l'animation de séances de formation sur les moyens de valoriser sa société ou son travail.

Il existe au sein de la Jeune Chambre d'autres opportunités qui ne sont pas répertoriées dans un domaine particulier telles que: échanges d'idées, contacts sociaux, contacts commerciaux utiles, ainsi que la collaboration avec des personnes provenant de milieux différents.

Haut de page

  Historique de la Jeune Chambre Internationale :

On peut retracer les origines de la Jeune Chambre jusqu'en 1910 dans la ville de St Louis, dans l'état du Missouri aux États-Unis. Un jeune homme nommé Henry, "Hy" Giessenbier et ses amis forment le Herculaneum Dance Club avec pour objectif principal de conserver les styles de danses traditionnelles. Cinq années plus tard, en 1915, le Colonel H.N. Morgan, une personnalité éminente de la ville de St. Louis encourage les membres du Dance Club à s'intéresser davantage à des problèmes civiques. Le 13 octobre 1915, M. Giessenbier et 32 autres jeunes gens forment le Young Men's Progressive Civic Association (YMPCA). Cette organisation atteint un effectif de 750 personnes en moins de cinq mois.

NAISSANCE DE LA JEUNE CHAMBRE

L'année suivante, en 1916, le YMPCA change son nom en "Jeunes Citoyens" - plus communément appelés JC - qui devient plus tard les JAYCEES. L'année 1918 marque une autre étape dans l'histoire de la Jeune Chambre, les JC sont affiliés avec la Chambre de Commerce de St. Louis et deviennent officiellement la Jeune Chambre de Commerce de St. Louis.

Après la première guerre mondiale, Giessenbier prend contact avec d'autres villes des États-Unis qui avaient déjà formé des groupes de Jeunes Hommes d'Affaires similaires. Par la suite 29 clubs dans tous les États-Unis sont rassemblés pour former la Jeune Chambre de Commerce des États-Unis. Henry Giessenbier est élu premier Président de l'organisation nationale.

L'ORGANISATION TRAVERSE L'ATLANTIQUE

La Jeune Chambre atteint une dimension internationale en 1923 avec l'adhésion du Comité d'échanges Commerciaux de Winnipeg qui devient la première Jeune Chambre formée en dehors des États-Unis. En 1928, le concept d'organisme international traverse l'Océan Atlantique pour atteindre les Iles Britanniques.

En 1940, la Jeune Chambre de Commerce des États-Unis adopte une résolution qui approuve un programme encourageant des échanges mutuels avec les pays d'Amérique Centrale et d'Amérique du Sud. Cela amène à l'établissement de Jeunes Chambres dans la ville de Mexico, Guatemala City, El Salvador, au Honduras, au Nicaragua, au Costa Rica et à Panama City en 1943.

PREMIER CONGRÈS INTERNATIONAL

Deux années plus tard, en février 1946, le premier Congrès Mondial se tient à Panama City. Quarante quatre délégués venus de 16 pays différents y prennent part. L'Organisation Internationale est officiellement formée, une constitution provisoire est adoptée, et le mot "Commerce" est retiré de l'appellation officielle.

Le Panamien Erasmo Chambonnet est élu second Président de la JCI pendant ce Congrès, l'Australie et le Canada entrent officiellement dans l'organisation.

En 1948, le Credo de la JCI est officiellement adopté pendant le quatrième Congrès Mondial de la JCI à Rio de Janeiro et, en 1952, un secrétariat permanent est constitué. En 1972, le nom de la JCI est transformé en "Jaycees International"; cependant, en 1988, il est décidé de reprendre l'appellation "Jeune Chambre Internationale".

DATES HISTORIQUES

1910 L'organisation fait ses débuts à Saint Louis, dans le Missouri, aux États-Unis lorsque Henry Giessenbier forme le Herculaneum Dance Club avec l'idée de favoriser l'ascension sociale de ses membres.

1915 Le premier pas vers la création du mouvement Jeune Chambre est fait lorsque 32 jeunes gens se réunissent le 13 octobre 1915 à la Mission Inn de Saint Louis dans le Missouri pour former l'Association civique progressiste des jeunes gens, avec Giessenbier comme président.

1916 En août, le nom de l'organisation change et devient Juniors Citizens (Jeunes citoyens). Les initiales "JC" sont utilisées pour la première fois. Ce groupe devient affiliée avec la Chambre de Commerce de Saint Louis et le nom Jeune Chambre est adopté en 1918.

1920 La première organisation nationale, la Jeune Chambre de Commerce des États-Unis, est constituée les 21 et 22 janvier. Vingt-neuf clubs de tout le pays sont présents à la réunion et Henry Giessenbier est élu premier président national. Entre 1920 et 1944, le mouvement Jeune Chambre traverse les frontières internationales et des organisations se constituent dans de nombreux pays.

1932 De nombreuses actions sont prises pour former une Jeune Chambre Internationale, dont le Conseil exécutif international de la Jeune Chambre de Commerce constitué lors des Jeux Olympiques de 1932.

1944 La JCI est née lors d'une réunion du 7 au 11 décembre à Mexico avec la participation de 30 délégués d'Amérique Centrale et d'Amérique du Nord. Raul Garcia Vidal, du Mexique est élu premier Président JCI.

1946 En février, le premier Congrès mondial JCI se tient à Panama avec la participation de 44 délégués de 16 pays. Un projet de constitution JCI est présenté à ce congrès. Également en 1946, C. William Brownfield de Milwaukee dans le Wisconsin rédige le Credo de la JCI.

1952 Le Sénat JCI est formé grâce aux efforts du Président JCI de 1951, Phil Pugsley lors du VIIe Congrès mondial JCI de 1952 à Melbourne en Australie.

1953 Le premier Bureau permanent JCI est établi à Tulsa dans l'Oklahoma, dans l'immeuble Mémorial de la Guerre où se trouvent les bureaux des Jaycees des États-Unis. Philip Van Slyck devient le premier Secrétaire général engagé à plein temps.

1969 Pour commémorer le 25ème anniversaire de la JCI l'immeuble qui abrite actuellement le siège mondial est construit à Coral Gables, en Floride, aux États-Unis.

1972 Lors du XXXVIII Congrès mondial JCI à Taipei, le nom de l'organisation, Jeune Chambre Internationale change et devient Jaycees International.

1988 La première femme présidente de la JCI, Jennifer Yu préside le XLIII Congrès mondial à Sydney en Australie, au cours duquel le nom de l'organisation redevient la Jeune Chambre Internationale. La première Académie JCI se tient cette année également.

1989 C'est une année historique pour la JCI. L'organisation étend ses services aux pays de l'Europe de l'Est de l'ancien bloc soviétique comme la Pologne et la Hongrie.

1994 Lors du XLIX Congrès mondial JCI à Kobe au Japon, le quatrième domaine d'opportunité : les opportunités d'affaires, est adopté.

Haut de page

  Historique de la Jeune Chambre Internationale Côte d’Ivoire :

Le mouvement « jaycee » a été introduit en Côte d’Ivoire un peu avant son indépendance par de jeunes cadres européens soucieux de partager avec des jeunes africains, l’enthousiasme et la fierté d’appartenir à une communauté débarrassée de tout complexe racial ou religieux. Il s’agissait d’un club attaché avant tout au perfectionnement de ses membres et à la recherche du mieux être de la communauté.

C’était au départ un noyau de personnalités de tout premier plan ayant pour secrétaire général Monsieur Roger Bernard, ex-propriétaire du complexe sportif « Aquarium » (actuel Café de Rome), qui en raison de leurs nombreuses occupations, ont tendu la perche à leurs cadets. Le grain était ainsi donc semé et devait germer avec l’indépendance. Le 09 juillet 1956, il organise l’Assemblée Générale Constitutive de la « Jeune Chambre Economique d’Abidjan ». Il faut noter que cette association naissante regroupait les jeunes cadres africains et européens. Le bureau formé à l’issue de cette AGC est le suivant :

  • Président : ROGER BERNARD (Entrepreneur)
  • Vice-président : LOUM SEYNI (Avocat)
  • Secrétaire Général : ROUSSIAUX MICHEL (employé SADUF)
  • Secrétaire général Adjoint : COFFIE JOSEPH (employé RAN)
  • Trésorier : DIAW DOUDOU (Syndicat des transporteurs)

Les jeunes, conscients de leur rôle dans la communauté rénovée, allaient s’efforcer de concilier les impératifs professionnels et les obligations civiques de la jeunesse dans un pays neuf.

La JCE-A va vivre comme toute nouvelle association avec ses malentendus, ses hésitations. Face à la léthargie de la JCE-A, les cadres ivoiriens se rencontraient dans un cadre de réflexion appelé « Centre d’Etudes Economiques et Sociales » (CEES) ont pris sur eux la décision de constituer une Organisation Nationale. Ainsi donc, sous l’action des Sénateurs Feu Tadjo Ehoué Joseph et Abou Doumbia, les discussions évoluent jusqu’en fin d’année 1961. le 06 janvier 1962 a lieu AGC de la « Jeune Chambre Economique de Côte d’Ivoire » ; le 15 janvier 1962, la déclaration d’association est faite par le Secrétaire général élu Monsieur Jean-Pierre Denis.

La cotisation des membres était fixée à 5.000 FCFA par an.

En septembre 1963, la délégation ivoirienne était conduite par deux jaycees, le Super Sénateur Feu TADJO EHUE JOSEPH et le Sénateur ABOU DOUMBIA. Cette délégation obtient au congrès mondial de Tel-Aviv, l’affiliation de la Jeune Chambre de Côte d’Ivoire à la Jeune Chambre Internationale par acclamation.

Haut de page

Les Structures de la JCI

Au niveau international

La Jeune Chambre International est constituée comme suit :

  • Comité Exécutif
  • Comité Directeur
  • Directeurs de Projets
  • Les responsables des relations publiques

Les Vice-présidents Internationaux sont attachés aux zones d’influence désignées par la JCI ; ce sont :

  • Zone A (Afrique et Moyen Orient)
  • Zone B (Asie, Australie, Nouvelle Zélande, Océanie)
  • Zone C (Amérique du Nord, Centrale et du Sud)
  • Zone D (Europe)

Le Secrétaire Général est engagé pour trois ans ( avec des membres permanents) et réside au siège mondial situé à Chesterfield Village dans St. Louis, Missouri aux Etats-Unis.

Au niveau National :

L’Organisation Nationale Membre (ONM) repose sur les Organisations Locales Membres (OLM) dont elle anime et coordonne les activités. L’ONM reprend la même structure qu’au plan mondial

Le Sénat de la JCI :

En septembre 1951, deux éminents membres, le Président JCI, Phil PUGSLEY et John ARMBRUSTER, membre de la première organisation jaycee et responsable d’expédition de la revue « LOG » destinée aux responsables et directeurs retraités de la jeune chambre de commerce des Etats-Unis, échangeaient des idées autour d’un café à propos des meilleurs rapports entretenus entre les anciens Jaycees américains grâce à la revue « LOG ». Ils décidèrent donc d’envoyer des publications similaires aux anciens Jaycees internationaux. Phil PUGSLEY demanda à John ARMBRUSTER de s’en occuper. Après plusieurs remue-ménage, ils décidèrent de l’intituler « ELDER STATESMAN3 c'est-à-dire « Citoyens aînés » car les anciens Jaycees internationaux étaient devenus incontestablement des citoyens responsables dans leur pays.

Ainsi donc au septième congrès de MELBOURNE en AUSTRALIE, en septembre 1952, l’idée de création du Sénat jaycée a été approuvée et placée dans le règlement JCI comme une autre catégorie d’affiliation.

Le titre de SENATEUR donne une affiliation à vie à la JCI. L’octroi de ce statut n’exclut pas des cotisations locales. Il est soumis à la présentation d’un dossier par le président local au président National qui le fait acheminer et le soutient à l’international.

Haut de page